Le cigarettier britannique British American Tobacco va prendre le contrôle de Reynolds American, le fabricant des Camels et d'autres grandes marques, pour près de 50 milliards de dollars. Il devient ainsi un leader aux États-Unis et dans l'e-cigarette.