Les Britanniques se figeront mardi dans le silence en hommage aux victimes des attentats de Londres du 7 juillet 2005, en y associant leurs 30 compatriotes récemment morts en Tunisie dans une attaque qui illustre la persistance de la menace terroriste.