L'Union européenne a lancé mercredi une offensive pour mieux taxer les géants du net. Dans un premier temps, l'exécutif européen préconise de taxer à 3% les revenus générés par l'exploitation d'activités numériques.