On le sait la crise actuelle a beaucoup profité à la grande distribution. Les bénéfices du commerce alimentaire ont ainsi plus que doublé l'an dernier. Le personnel réclame donc sa juste part après les efforts fournis. Les discussions avec le banc patronal patinent néanmoins. En cas d'échec des actions sont à prévoir.