Après douze heures de négociations, les 28 États de l'Union européenne se sont accordés pour réviser la directive détachement. Une première étape avant de nouvelles discussions, cette fois avec le parlement.