Fondée il y a 4 ans la société gantoise qui produit des molécules à partir de fragments d'anticorps de lama avait réuni dans sa phase initiale 6,7 millions. Grâce aux 30 millions levés ce lundi, il espère développer davantage sa technologie.