En pleine saison des tulipes, les horticulteurs néerlandais sont contraints de détruire des millions de fleurs chaque jour. Une situation dramatique qui s'explique par la chute de la demande mondiale en raison de la pandémie de Covid-19.