Aux premiers jours du printemps, la saison des clémentines, fruit fétiche de l'île de Beauté, vient de s'éteindre. Mais pas l'activité des chercheurs du centre de l'Institut national de recherche agronomique spécialisé dans les agrumes, implanté sur l'île, qui a ouvert ses portes cette semaine à la presse.