Dans une récente interview au Knack, Jo Cornu n'hésite pas à donner un coup dans la fourmilière qu'est la SNCB. Le CEO veut la réformer, mais certaines de ses mesures ne plaisent pas aux syndicats.