L'Allemagne espérait rebondir au troisième trimestre. Mais la faiblesse de son industrie menace sa croissance, dont le chiffre vient d'être revu à la baisse par le FMI.