Selon une enquête de Deloitte Belgium, les Belges prévoient d'éviter les transports publics dans les 3 prochains mois pour des raisons d'insécurité sanitaire. Un net repli sur la voiture est constaté en cette période de déconfinement, à charge pour les autorités et les différents acteurs de la mobilité en Belgique de présenter des modes alternatifs de déplacement.