En 2021, l'entreprise suisse et la biotech américaine ambitionnent de fabriquer deux millions de doses de leur cocktail d'anticorps. Elles attendent l'approbation du régulateur, la Food and Drug Administration.