Il est le seul producteur d'huîtres et de moules en Crimée et rêve de prendre d'assaut le marché russe. L'embargo alimentaire décrété par Moscou contre l'occident est une bénédiction pour Sergeï Koulik. Si ses projets se concrétisent, sa production aujourd'hui modeste pourrait bien exploser pour atteindre le million d'huîtres produites par an.