Alors que 200 manifestants pro-Russie se sont attaqués à une base aérienne ukrainienne dans l'ouest de la Crimée ce week-end, l'abandon des bases dans le reste de la péninsule s'est fait dans l'émotion mais avec un calme relatif lors de l'arrivée des trouves russes; bien que 200 d'entre eux aient résisté.