Démocrates et Républicains ont finalement pu aboutir à un accord, mettant un terme au "shutdown" qui paralysait l'Etat fédéral depuis plus de deux semaines et relevant par la même occasion le plafond de la dette, évitant inextrémis un défaut de paiement.