La crise continue de peser sur les petites et moyennes entreprises. Depuis le début de l'année, plus de 10 mille emplois ont été sacrifiés. Principalement dans le secteur industriel. Les premiers touchés : les jeunes.