Charles Michel ne s'est pas présenté mardi devant la chambre. Le Premier Ministre devait y effectuer la traditionnelle déclaration de politique générale qui marque officiellement le début de l'année parlementaire.