En grande forme depuis dix ans, l'économie Allemande fait office cette fois ci de mauvais élève, après l'annonce de ses chiffres de croissance du deuxième trimestre.Comme attendu par les économistes, le PIB a reculé de 0,1%, après avoir progressé de 0,4% au premier trimestre.Un ralentissement qui s'explique avant tout, par une diminution des exportations, qui en juin dernier ont baissé de 8 %