Le gouvernement cubain à court d'argent va vendre des voitures en devises échangeables plutôt qu'en pesos cubains convertibles.