C'est un véritable camouflet pour le Codeco. Le Conseil d'Etat a décidé de suspendre la fermeture du secteur culturel. Selon le tribunal, la décision est disproportionnée et le gouvernement n'a pas suffisamment motivé sa décision.