Le gouvernement fédéral a libéré 27 millions pour les CPAS. Depuis le 1er janvier, les CPAS doivent en effet faire face à l'afflux de nouvelles demandes d'aide, le gouvernement ayant limité le droit aux allocations de chômage ainsi que les revenus d'insertion destinés aux jeunes en recherche d'emploi.