SABMiller aurait halté la fusion avec le géant belgo-brésilien au lendemain d'une offre de relèvement de la part d'AB InBev