Les eurodéputés ont approuvé ce mardi la réforme européenne du droit d'auteur. Une victoire pour les grands groupes de presse et les artistes célèbres mais un revers pour les géants américains du numérique et les partisans de la libertés du net.