La quantité de déchets médicaux a explosé ces dernières semaines. En cause, l'énorme consommation de masques, blouses et autres matériaux de protection dans les hôpitaux. Des déchets qu'il faut traiter, mais avec une hausse de 200%, cela a requis quelques adaptations.