La contrefaçon est de plus en plus présente en ligne. Raison pour laquelle, les autorités belges ont mis les bouchées doubles l'an dernier en la matière.