Depuis le premier septembre, les règles en matière de succession ont changé. Nous sommes désormais plus libres de choisir nos héritiers. Résultat, de nombreux Belges ont décidé de rédiger un testament, ou de modifier leur testament existant.