Les quelques 80.000 travailleurs du secteur événementiel ont tenu à faire part de leur désarroi ce jeudi à Bruxelles. Ils ont donc mené une action symbolique devant le palais 5 du Heysel, réclamant plus de clarté et une date précise pour la reprise de leurs activités. C'est qu'organiser un événement ne s'improvise pas du jour au lendemain et les risques de faillites sont de plus en plus présents.