Les revenus saoudiens ont été moins élevés que prévu l'année écoulée. Ils ont atteint 162 milliards de dollars alors que les dépenses se sont élevées à 260 milliards de dollars.