L'épidémie de coronavirus a engendré une crise profonde pour les aéroports européens. Ceux-ci pourraient perdre jusqu'à 187 millions de passagers cette année. Et pourtant les avions continuent de voler, même vides. La faute aux slots, ces créneaux de décollage et d'atterissage, qu'elles risque de perdre si elles ne les utilisent pas assez.