Au Liban, on tire en l'air pour célébrer un mariage, un examen réussi ou le discours d'un politicien. Mais cette tradition fait de plus en plus de victimes et la police hausse le ton.