La vente de la branche irlandaise de KBC à Bank of Ireland pour environ 5 milliards d'euros a entraîné un impact négatif unique de 319 millions d'euros ce trimestre. En même temps, la banque reprend 260 millions d'euros de tampons corona précédemment créés. Cela compense et soutient le bénéfice, qui est meilleur que prévu.