La justice a donné gain de cause à Jean-Claude Decaux. Le marché public d'affichage dans les gares SNCB aurait été attribué de manière irrégulière à Clear Channel.