La lutte contre le travail au noir s'intensifie en Belgique, avec des contrôles plus nombreux et plus efficaces. L'an dernier, 10.568 travailleurs non-déclarés ont été identifiés, un quart de plus qu'en 2009.