Le "père" des intérêts notionnels, Bruno Colmant, propose d'adapter la mesure qu'il a contribué à créer afin de stimuler l'emploi. dans le journal L'Echo de ce jeudi, il explique comment s'y prendre. Son idée: les intérêts notionnels "salariaux".