Quand Sebastian Duque part à l'école de son village, dans le nord-ouest de la Colombie, ses pas ne dévient pas d'un orteil. Sur le chemin rôde la menace invisible des mines antipersonnel, héritage d'un conflit armé en cours depuis plus d'un demi-siècle. La Colombie est le pays le plus touché au monde par ce fléau après l'Afghanistan avec quelque 2.000 morts et 9.000 blessés depuis 1990.