Dans la métropole chinoise de Shenzhen, les robotaxis autonomes sont désormais autorisés à rouler dans une large partie de la ville. Dans cette circulation dense, c'est depuis le siège passager que le conducteur surveille la voiture.