Des négociations sont en cours depuis plusieurs années mais, jusqu'à présent, les shifts de douze heures le week-end dans les entrepôts logistiques n'étaient possibles qu'après un accord dans une entreprise. Au niveau du secteur, la limite était fixée à dix heures.