Que se passerait-il si l'économie s'effondrait et que le chômage augmentait brusquement? 48 banques européennes de 15 pays ont étudié les risques qu'elles courent dans un tel scénario. Des tests de résistance destinés à cartographier les risques financiers. Mais pour la Cour des compte, les scénarios utilisés n'ont pas été suffisamment exigeants.