Les vins liquoreux de Sauternes et Barsac sont désormais moins sucrés et plus fruités que par le passé. Une légèreté obtenue à la faveur de vendanges tardives et minutieuses. L'objectif : maîtriser le rôle de la "pourriture noble" provoquée par le champignon botrytis.