Malmenée depuis des mois par d'incessantes rumeurs, l'action Sharp s'est effondrée lundi à la Bourse de Tokyo. Les médias nippons affirment que la multinationale va procéder à une réduction de 99% de son capital pour revenir au niveau d'une PME et tenter d'éviter la faillite.