Le 14 juillet 2015, des milliers d'Iraniens descendaient dans les rues de Téhéran pour saluer l'accord nucléaire entre leur pays et les grandes puissances. Un an après, l'enthousiasme a fait place au doute.