Le ratio de dette de la zone euro a continué d'augmenté au premier trimestre 2013. Parmi les mauvais élèves: les pays en difficulté, mais aussi la Belgique.