A partir du 15 mai prochain, les consommateurs bénéficieront d'un nouveau cadre juridique de garantie sur les biens de consommation. Une période de deux ans de garantie, au lieu de 6 moins, s'appliquera à tous les produits nouvellement achetés défectueux. Ce sera au vendeur de prouver que le défaut provient du consommateur.