La "vision mobilité 2030" du ministre wallon des transports, Carlo Di Antonio, en faveur de la mobilité et de l'environnement cherche entre autres à favoriser la pratique du covoiturage via des incitants fiscaux