Un an et demi après l'éclatement du scandale des moteurs truqués, les députés européens ont approuvé une série de mesures visant à mieux surveiller le marché automobile.