La synagogue est devenue un entrepôt et le jardin d'enfants un bâtiment administratif. Dix ans après le retrait des Israéliens, leur présence à Gaza n'a laissé derrière elle que la colère des colons évacués et un débat historique sur ce désengagement.