Les patrons de dix grands groupes énergétiques européens -dont GDF Suez, E.ON, ou ENI- demandent l'arrêt des aides européennes à l'énergie renouvelable. Ces aides nuiraient à des centrales à gaz déjà en difficulté. Des centrales qui ferment en série, et sans lesquelles l'Europe risque un black-out.