Rendre leur nom aux milliers de migrants qui meurent chaque année en Méditerranée est un immense défi pour des experts italiens dont les indices se limitent à une cicatrice, un tatouage ou une photo écornée.

Erreur interne du serveur - LeVif

Malheureusement, la page ne peut pas être affichée. Le serveur connaît un problème temporaire. Réessayez plus tard.