Les deux géants l'agrochimie pourraient créer le numéro un mondial du secteur devant l'Allemand BASF avec des activités allant des produits phytosanitaires aux OGM.