Le président de la Banque centrale européenne a salué l'efficacité de sa politique ultra-accomodante dans les murs du Fonds monétaire international. Il a toutefois admis que certains risques pouvaient en découler à moyen terme.